Organisation

1. Aujourd'hui. A ce stade de développement du projet REALMA, l'organisation est très légère : la recherche de financements, la gestion administrative et l'animation scientifique sont assurés par l'Université des Antilles et de la Guyane (UAG) à laquelle chaque partenaire est lié par une convention de coopération.

Les conventions de coopération stipulent formellement les engagements de partenariat entre chaque institution du réseau et le coordinateur, l'université Antilles-Guyane. Les institutions contractantes s'engagent à étudier ensemble avec les organismes compétents et les autorités des pays concernés les moyens de réaliser les actions suivantes :

  1. Mobilité d'étudiants dans le cadre de leur cursus universitaire : cours intensifs, stages de Master, Doctorat en cotutelle ;
  2. Mobilité de jeunes docteurs dans le cadre d'un séjour post-doctoral ;
  3. Mobilité de chercheurs, enseignants et ingénieurs pour assurer les formations sur place ;
  4. Instauration de modules de formation mutuellement reconnus ;
  5. Développement du " e-learning " : facilités d'accès à l'information, visioconférences, formation en ligne, télévision interactive, bibliothèque virtuelle ;
  6. Organisation de colloques, de séminaires ou d'écoles thématiques ;
  7. Développement de projets communs de recherche et d'ingénierie éducative.

2. Demain. Lorsque le projet REALMA prendra de l'ampleur, il deviendra nécessaire de répartir les tâches entre comité de pilotage, comité exécutif, conseil d'administration et conseil scientifique :

  • Le comité de pilotage est constitué des services instructeurs des organismes qui octroient des subventions à REALMA.
  • Le comité exécutif reçoit et gère les subventions accordées à REALMA. Il exécute le plan d'action élaboré par le conseil d'administration et rend des comptes au comité de pilotage.
  • Le conseil d'administration est constitué des correspondants des institutions partenaires. Il élabore un plan d'action après avis du conseil scientifique, et le propose pour exécution au comité exécutif.
  • Le conseil scientifique est constitué d'experts indépendants. Il a pour tâche d'évaluer les actions scientifiques proposées par le conseil d'administration.